Café Royal utilise des cookies pour vous garantir le meilleur service possible. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Aperçu

Saveur

Soirée royale à Zurich

Flâner et dîner sur les rives de la Limmat

Lorsqu’ils pensent à Zurich, les gens qui ne sont pas du coin y associent avant tout des clichés : Bahnhofstrasse, banquiers stressés, onéreuses Lamborghinis. Une impression que nous pouvons dissiper. Nous allons vous révéler le charme à peine dissimulé qui opère dans la cité des bords de la Limmat et vous dirons pourquoi une fête de village en pleine ville n’a rien d’un paradoxe.

CW_Royal_Night_Out_Zurich_Final_1

« Chunsch au as Dörflifäscht ? » (Tu viens aussi à la fête du village ?) – De vrais Zurichois répondront à cette question par un catégorique « Bien sûr ! ». Au premier abord, l’idée d’une fête de village dans la plus grande ville de Suisse a quelque chose de déroutant pour tous ceux qui ne sont pas du cru. Mais en y regardant d’un peu plus près, force est de constater que cela n’est pas totalement dénué de sens. En effet, le « Dörfli » ou « Niederdörfli », littéralement « le village bas », désigne à Zurich un quartier de la vieille ville. Chaque été, il s’y déroule une grande fête où les arts culinaires, les stands, les concerts, les bars et les soirées en plein air que l’on y trouve témoignent d’une immense diversité. Le tout avec pour merveilleuse toile de fond le quartier Niederdorf.

Profiter du patrimoine sans faire l’impasse sur les boutiques

Pour les Zurichois, le « Niederdörfli » englobe le village bas et le village haut (Niederdorf et Oberdorf), partie qui s’étend depuis Central, à proximité de la gare principale, et qui longe la Limmat jusqu’à Bellevue. C’est précisément là que nous débutons notre soirée royale. Un petit détour jusque sur les rives du lac de Zurich est toujours une bonne idée, quelle que soit la saison. Lorsque le temps est au beau fixe, quelques brassées dans les eaux rafraîchissantes du lac ou bien une glace sont un bon moyen de lutter contre la canicule.

Nous partons maintenant à la découverte des nombreuses ruelles du quartier Niederdorf qui abritent plus d’une boutique originale ainsi que de charmants petits cafés ou restaurants. En chemin, nous parvenons à l’une des trois églises zurichoises les plus connues : la cathédrale Grossmünster. Profitez de la vue sur la rivière et sur d’autres édifices célèbres de Zurich, la Fraumünster et l’église Saint-Pierre. Deux monuments qui se trouveront sur notre route plus tard au cours de la soirée. Nous déambulons donc au fil de ces charmantes petites ruelles en nous réjouissant à l’idée de toutes les perles rares que nous allons y découvrir. Il n’y a pas de meilleur endroit à Zurich que le Niederdörfli pour flâner en toute tranquillité.

CW_Royal_Night_Out_Zurich_Final_2

Après notre périple, nous avons bien mérité de reprendre quelques forces. Et comme la meilleure façon de partir à la découverte de la ville aux nombreuses fontaines est tout simplement de la sillonner à pied, nous rejoignons l’étape suivante de notre programme en quelques minutes de marche seulement.

Délices culinaires dignes d’un record

Zurich a réussi à faire son entrée dans le livre Guinness des records. Et une fois n’est pas coutume, cette entrée n’a rien à voir avec le chocolat suisse ni avec le secret bancaire. La star de notre récit est un restaurant. A savoir, un restaurant dans lequel la viande est la grande absente. Situé au cœur de la ville, le Haus Hiltl est le premier restaurant végétarien du monde. Depuis 1898, il propose à ses clients des délices venus des contrées les plus lointaines. Tous les gastronomes en quête d’un petit plaisir pour leurs papilles gustatives y sont les bienvenus. Les adeptes de la convivialité qui aiment pouvoir goûter à tout pourront profiter pleinement du buffet richement garni. Ceux qui, en revanche, préfèrent une atmosphère plus raffinée, réserveront une table dans la partie offrant un service classique où ils pourront commander à la carte.

CW_Royal_Night_Out_Zurich_Final_3CW_Royal_Night_Out_Zurich_Final_4

Hiltl surprend avec des épices orientales et prouve que la cuisine végétarienne ne se limite pas à de la salade verte et à des carottes. S’inspirant avant tout de la cuisine asiatique, les plats frais sont préparés chaque jour dans les cuisines et dans la pâtisserie du restaurant. Les jus y sont fraîchement pressés, les limonades et les thés glacés sont faits maison et les brownies ont de quoi faire fondre n’importe quel gourmand. Même ceux qui détestent farouchement les légumes oublient vite leurs préférences habituelles à la vue de ces délices. Et lorsque l’on s’est particulièrement bien régalé, on peut ensuite aller faire ses emplettes dans la charcuterie végétarienne attenante Vegi-Metzg. On y trouve des spécialités végétariennes et végétaliennes ainsi que des vins et des épices délicates pour tous les goûts. Autre possibilité : acheter l’un des livres de cuisine Hiltl et se mettre soi-même aux fourneaux.

Siroter d’excellents cocktails

Comme Zurich n’a pas seulement de bonnes tables à proposer mais que les amateurs de cocktails n’y ont aussi que l’embarras du choix, nous nous mettons en route pour aller nous désaltérer. Une marche de sept minutes nous conduit jusqu’au pont de la Mairie (Rathausbrücke). Avant que nous ne traversions la Limmat, à laquelle – soit dit en passant – nous avons dédié une boisson, nous marquons une brève pause. Nous admirons la flèche des églises Fraumünster et Saint-Pierre. Le cadran de l’horloge de cette dernière est le plus grand d’Europe. Un record de plus pour ce petit pays qu’est la Suisse ! Toujours en proie à la soif, nous reprenons notre chemin et après une centaine de mètres sur l’autre rive, nous tournons sur notre droite pour rallier la dernière étape de notre soirée royale : le BarMünster. Des meubles anciens et un intérieur élégant y créent une ambiance chaleureuse qui invite à s’arrêter. En semaine, le lieu ferme à minuit. Le vendredi et le samedi, les Zurichois – et nous aussi, bien entendu – peuvent profiter de l’atmosphère et de la grande variété de boissons jusqu’à deux heures du matin.

CW_Royal_Night_Out_Zurich_Final_5CW_Royal_Night_Out_Zurich_Final_6

Il est possible de choisir parmi plus de 60 cocktails différents. Parmi eux, on retrouve, bien évidemment, tous les incontournables des « mixed drinks », composés selon les recettes traditionnelles ou réinterprétés, ainsi que de nombreuses créations originales des talentueux barmen. Niveau son, ce bar offre aussi de vrais petits régals pour les oreilles. Tous les premiers dimanches du mois, des musiciens locaux se produisent dans de formidables concerts live. De plus, le BarMünster a la réputation d’être le lieu idéal pour un premier rendez-vous ! En résumé : de la bonne musique qui reste feutrée, un service prévenant et attentionné, des cocktails surprenants et raffinés. Un bon moyen de détendre un peu l’atmosphère – si nécessaire. Mais le plus fascinant reste pour nous ce café typiquement italien préparé à la main avec une machine à café directement importée de Naples. Une gorgée d’Italie dont nous ne manquons en aucun cas de profiter. Pas même au cœur de la vieille ville de Zurich. Et encore moins lorsque ce café est accompagné d’un délicieux gâteau.