Café Royal utilise des cookies pour vous garantir le meilleur service possible. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Aperçu

Saveur

Typologie du buveur de café : le gourmand

L’amour du café sucré

Deux cuillerées de sucre dans le café sont insuffisantes ? Le café sans arôme n’est tout simplement pas bon ? Le café est deux fois moins bon sans crème ? De nombreux buveurs de café ont beau secouer la tête, les gourmands approuvent.

Sweet_Tooth_Article_Image01

Un silence profond règne au fond du café. Minutieuses et très concentrées, deux amies mettent en scène leurs créations à base de café encore intactes avant de les partager sur Instagram quelques secondes plus tard.

Bien qu’il soit presque audacieux d’appeler « café » ce genre de boisson. On devrait plutôt parler de gâteau liquide. Nous avons l’honneur de vous présenter : le gourmand. Personne n’aime autant le sucre et le sirop dans son café que ce type de buveur de café. Vanilla latte, dark chocolate double mocca ou pumpkin spiced latte : peu importe, à condition que le café soit sucré. Et si le gourmand est vraiment sincère, il reconnaîtra que l’essentiel est que le café ait aussi peu le goût de café que possible.

Sweet_Tooth_Article_Image03

La longueur du nom et la prononciation de sa boisson préférée sont un signe distinctif particulièrement révélateur du gourmand. En effet, leur complexité peut générer certains problèmes d’un côté comme de l’autre du comptoir. Chaque barista en mesure de se souvenir du premier coup de la recette d’un « double choc low fat whipped cream mocca latte on ice with marshmallows » mérite le plus grand respect.

Sur une échelle de 1 à 10, le gourmand atteint la plupart du temps un niveau proche du choc glycémique. Il aime toutes les associations possibles de crème, de sirop de noisette, de sauce chocolat ou de guimauves. En l’occurrence, il y a lieu de se demander si ces créations caloriques contiennent encore du café. Le fait de pouvoir boire uniquement le café noir restera sans doute à jamais un mystère pour le gourmand.

Sweet_Tooth_Article_Image02

Partager, puis déguster

Pour le gourmand, il est très important d’être très présent sur les médias sociaux. Il fait tout pour être au courant des dernières tendances en matière de café et d’aliments. Le premier établissement proposant le « café en cornet » va s’installer en ville ? Il n’ouvrira certainement pas ses portes sans lui. Un café vient de créer une variété de latte aux couleurs de l’arc-en-ciel ? Il y a ses habitudes depuis son ouverture. Si vous vous intéressez à l’itinéraire quotidien du gourmand, il suffit de consulter ses histoires sur Instagram.

Il aime acheter son café auprès des chaînes célèbres, qui proposent le plus grand choix de sirops. Le goût de la prochaine infusion de sucre dépend en grande partie de la saison. Dès le début de l’automne, les cafés glacés mélangés servis dans des gobelets en plastique sont remplacés par des latte au pain d’épices et à la courge. Heureusement, car ceux-ci sont beaucoup plus jolis sur Snapchat.

Sweet_Tooth_Article_Image06

Un amour du sucre prouvé scientifiquement

En plus des friandises sous forme liquide, le gourmand a un faible pour le sucre sous sa forme solide habituelle. Un cookie, un brownie ou un bon morceau de gâteau sera toujours le bienvenu pour accompagner la séance de l’après-midi de ce type de buveur de café. Si vous retrouvez souvent un gourmand autour d’un café, contrôlez régulièrement votre taux de glycémie. Nous profitons de l’occasion pour inviter les amateurs de saccharose à goûter notre Flavoured Edition afin d’éviter l’overdose de sucre. Les gourmands pourront ainsi profiter de l’arôme de caramel ou d’amande sans pour cela s’envoler directement vers le nirvana du sucre.

Il a d’ailleurs été prouvé scientifiquement pourquoi le mariage du café et du sucre est aussi réussi : en effet, selon une étude, la caféine du café atténue le goût sucré. C’est pourquoi les buveurs de café ‒ et pas uniquement les gourmands ‒ ont tendance à compenser avec davantage de sucre, de sirop ou des biscuits. Et si vous appartenez à ce type, vous avez enfin une explication idéale pour les futures discussions autour de vos préférences en matière de café !

Une observation plus approfondie de ce type révèle la chose suivante : les novices en matière de café apprécient le fait que les créations enrichies en sucreries n’aient pas vraiment le goût du café. Le gourmand est-il tout simplement une phase du développement de tout buveur de café ? Ou simplement l’expression d’un amour inaltérable pour le sucré ?

Sweet_Tooth_Article_Image04

Le gourmand

  • Comment le reconnaître ?
    Une trace de crème et de pépites de chocolat conduit jusqu’à sa table.
  • Que vous dit-il ? « Ils proposent vraiment tout sous forme de licorne, même le café, c’est génial ! »
  • Que se passe-t-il si vous prenez un café ensemble ?
    Vous serez plus réveillé qu’à l’accoutumée.
  • Qu’a-t-il à vous apprendre ?
    Aborder le thème du café avec plus de décontraction. Prendre trois sirops à la fois est peut-être meilleur que vous ne le pensez.
  • Quel comportement adopter avec lui ?
    Ne pas manquer d’« aimer » sa dernière photo sur Instagram.