Café Royal utilise des cookies pour vous garantir le meilleur service possible. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Aperçu

Saveur

Le café et la santé

Les buveurs de café vivent plus longtemps

Une activité physique régulière, une alimentation équilibrée, suffisamment de sommeil, tout cela est très bien. Mais selon des études récentes, il existe autre chose pour vieillir en bonne santé : le café ! En effet, cette boisson prisée est une véritable potion magique.

cw-health-1

Voilà une nouvelle rassurante : consommer du café n’est pas un vice méconnu, mais est à plus d’un titre bon pour la santé. Boire du café régulièrement et en quantités modérées est bénéfique à l’organisme. Régulièrement signifie chaque jour, et modérément signifie entre deux et cinq tasses à café de taille ordinaire. Dans ces conditions, les plus de mille composants du café – dont le plus connu est la caféine – ont un effet positif sur l’organisme humain. La quantité de caféine adéquate dépend d’un buveur de café à l’autre. Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), 400 mg par jour, soit l’équivalent de cinq tasses de café, ne sont pas dangereux pour les adultes en bonne santé. Chez les femmes enceintes ou qui allaitent, la recommandation est de deux tasses de café, de préférence décaféiné. En fonction de leur poids, une à deux tasses de café sont autorisées pour les enfants et les adolescents.

cw-health-2

Un garant de longévité

La science s’intéresse depuis plus d’un siècle aux effets de la caféine et autres sur notre organisme. De nombreuses études ont été publiées jusqu’à présent, et certaines ont révélé des résultats stupéfiants. Des chercheurs de l’université d’Harvard, par exemple, ont attribué à la célèbre boisson des vertus de longévité. Selon leur étude de 2015, il est possible d’établir un lien entre une consommation de café plus importante et un taux de mortalité moins élevé. Il a aussi été démontré que le café protège du diabète de type 2, qu’il ne déclenche pas de cancer et qu’il diminue la probabilité de développer une démence ou une maladie d’Alzheimer. Le plus spectaculaire est que les résultats sont identiques avec le café caféiné et le décaféiné. Par ailleurs, de nombreuses idées fausses ont été balayées. Notamment celles selon lesquelles le café déshydrate, contribue à l’augmentation du taux de cholestérol et de la pression sanguine ou accroît le risque d’arythmie et d’infarctus. C’est aussi faux que le fait d’imputer à la consommation de café le développement des accidents vasculaires cérébraux ou l’origine des maladies de l’estomac, des intestins ou du foie.

cw-health-3

En boire beaucoup, ça aide beaucoup ?

Après toutes ces louanges, on pourrait se demander si plus de cinq tasses de café seraient encore meilleures pour la santé ? La réponse est non. L’effet positif du café n’augmente plus à partir de la sixième tasse. Au contraire, boire chaque jour plus que la quantité recommandée expose éventuellement à des troubles du sommeil, à une augmentation de l’anxiété ou à des problèmes cardio-vasculaires. Et bien que chaque buveur de café supporte cette boisson quotidienne de manière différente, en cas de consommation excessive, les effets négatifs du café dépassent ses propriétés bénéfiques. Mais, sincèrement, qui boit dix tasses ou plus par jour ? Même nous nous n’y parvenons pas, alors que nous sommes pourtant bien placés.

Avis donc aux accros du café : savourez chaque tasse plus que jamais ! Et chers non buveurs de café : le temps est peut-être venu de commencer ! Nous aurions là quelques variétés savoureuses à vous proposer.