Café Royal utilise des cookies pour vous garantir le meilleur service possible. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Aperçu

Saveur

Recette : brownie à l’expresso, aux noix et à la cannelle

Un délice automnal : brownie à l’expresso, aux noix et à la cannelle

Peu de gens savent dire non à un brownie. Encore moins si sa consistance est irréprochable. Il doit être bien souple, mais sa surface légèrement croustillante. Vous avez besoin d’une bonne recette et des ingrédients adéquats pour faire le parfait brownie. Et nous avons les deux.

cw-brownie-1-1

Café Royal est en déplacement au service du bon goût. Notre mission actuelle : faire le parfait brownie. Et ce n’est pas si simple. En effet, combien de fois retrouvons-nous dans notre assiette une barre toute sèche au lieu d’un tendre péché moelleux ? Mais quel est donc le B.A.-BA de la préparation d’un brownie et surtout, comment réussir ce cœur moelleux irrésistible ? Tout est question de timing. Pour le moelleux supplémentaire, il est cependant indispensable d’ajouter un ingrédient royal tout particulier... Liste des ingrédients pour notre variante automnale du brownie :

Ingrédients:

150 g de chocolat

180 g de beurre

200 g de sucre

2 œufs

100 g de farine d’épeautre (ou farine de blé)

1 pincée de sel

1 Café Royal Espresso (40 ml)

1 c. à c. de cannelle

50 g de noix grossièrement hachées

Un peu de beurre pour le plat

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : de 30 à 40 minutes à 180° C ou à 160° C en mode chaleur tournante

Parts : de 10 à 12 en fonction du moule

Ustensiles : saladier moyen, fouet/batteur électrique, passoire, moule carré ou rectangulaire, papier sulfurisé, baguette en bois

cw-brownie-2

Etape 1 : le bain-marie au chocolat

Si vous voulez remplir à merveille votre « mission brownie », nous vous recommandons d’abord de mettre à disposition tous les ingrédients dans les quantités voulues. Prenez des saladiers, des verres et tout ce dont vous avez besoin et trouverez dans les placards de la cuisine. Vous pouvez déjà placer la capsule de Café Royal Espresso dans votre machine automatique. En effet, il faut parfois devoir réagir très rapidement lorsque l’on fait des gâteaux. Vous êtes prêt ? C’est parti !

Commencez par faire fondre au bain-marie le chocolat et le beurre. Pour accélérer le processus, mélangez de temps en temps au fouet les ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte souple et homogène. Cette préparation si tentante au chocolat doit ensuite refroidir quelques minutes, sans pour autant perdre de sa consistance crémeuse. Et même si cela est difficile, résistez à l’envie de plonger vos doigts dans le saladier. Utilisez plutôt ces minutes d’attente pour préchauffer votre four à 180° C ou à 160° C en mode chaleur tournante.

Etape 2 : l’ingrédient secret

Si nécessaire, versez la préparation dans un (plus grand) saladier et ajoutez le sucre. Mélangez lentement le tout au moins trois minutes au fouet ou au batteur électrique. Le sucre doit être totalement dissout. Ajoutez les deux œufs puis mélangez le tout. Dans l’idéal, tamisez la farine avant de l’ajouter à la préparation. Si vous n’avez pas de passoire fine, versez la farine doucement et en plusieurs étapes. La farine d’épeautre confère au brownie un goût un peu plus prononcé. Vous pouvez bien sûr utiliser de la farine de blé classique.

cw-brownie-3

Terminez par le sel et la cannelle puis sublimez le tout avec notre ingrédient secret : un shot simple (pas double ni triple) de notre Café Royal Espresso. L’expresso apportera à votre brownie son caractère incomparable et moelleux ainsi qu’une touche irrésistible et caractéristique de café. Le Café Royal Espresso classique est idéal pour ce brownie automnal, ses arômes épicés de cardamome s’harmonisant à merveille avec la cannelle.

Etape 3 : tout dans le moule

Pour terminer, intégrez les noix à la préparation puis versez le tout dans un moule tapissé de papier sulfurisé. Prenez un moule de forme carrée ou rectangulaire, par exemple un moule à gratin classique. Beurrez obligatoirement les côtés afin que le brownie se décolle bien après la cuisson.

Attention : en fonction de la taille et de la hauteur du moule, le brownie sera plus ou moins plat ou épais. Le temps de cuisson peut donc aussi varier en conséquence. Si vous utilisez un très grand moule, vous pouvez doubler sans problèmes tous les ingrédients.

cw-brownie-4

Etape 4 : la cuisson du brownie

Comme nous l’avons dit au début, le timing joue un rôle important dans la recette du brownie. Si vous voulez être certain que votre brownie ne soit ni trop sec ni trop pâteux, nous vous recommandons un instrument tout simple : une baguette en bois. Piquez-la dans la pâte après au moins 20 minutes de cuisson pour savoir si le brownie est cuit ou s’il a encore besoin de quelques minutes. Tel est le cas si de la pâte colle à la baguette. Si la baguette ne présente aucune trace, vous pouvez sortir votre brownie du four en toute confiance.

Et nous arrivons à l’étape la plus difficile. Vous devez attendre que le brownie ait refroidi. Vous pouvez bien sûr aussi le manger chaud, beaucoup de personnes ne jurent que par cela. Il risque cependant de se déformer si vous le découpez si frais en carrés. Si vous recevez des invités ou si vous voulez tout simplement le décorer, vous pouvez saupoudrer chaque morceau d’un peu de cannelle et l’orner d’une noix. Peu importe votre choix, le fin du fin pour accompagner votre brownie à l’expresso, aux noix et à la cannelle est de le déguster, vous avez deviné, avec un Café Royal Espresso. Bon appétit !